Géostratégie mondiale
Bienvenu sur le Forum Guerre-Perpétuelle!
Vous êtes invités à participer et à créer de nouveaux sujets, si vous le souhaitez.

Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Mots-clés

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 158
Date d'inscription : 01/10/2017
Age : 33
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://guerre-perpetuelle.forumactif.com

««« ALERTE »»»

le Mer 9 Mai - 16:19
Alertes importantes (surveillance des événements)
avatar
Admin
Messages : 158
Date d'inscription : 01/10/2017
Age : 33
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://guerre-perpetuelle.forumactif.com

Re: ««« ALERTE »»»

le Mer 9 Mai - 16:32


Une bactérie mangeuse de chair se répand en Australie

Une bactérie mangeuse de chair se répand en Australie


QUESTION D'ACTUALITÉ

UNE INQUIÉTANTE ÉPIDÉMIE
Une bactérie mangeuse de chair se répand en Australie
Par Mégane Fleury

«L’ulcère de Buruli se développe en Australie. Cette bactérie cause des ulcères qui détruisent la peau et les tissus mous. Ces dernières années, le nombre de cas a fortement augmenté, jusqu'à atteindre 286 cas pour l’année 2017.
"Personne ne comprend ce qu’il se passe et qu’est-ce qui provoque l’épidémie", a confié un docteur australien à la BBC. Le nombre d’infections par une bactérie mangeuse de chair augmente. Les médecins australiens sont désarmés face à sa propagation, et cherchent une réponse pour lutter contre son développement.



Australia flesh-eating ulcer 'epidemic' a mystery, doctors say https://t.co/FkVKPaH8AL

— BBC News Australia (@BBCNewsAus) 16 avril 2018

En 2013, il y a eu 74 infections par l’ulcère de Buruli, le nom médical de cette bactérie. Le nombre de cas ne cesse d’augmenter. En 2016, 186 ont été enregistrés. Pour l’année 2017, les scientifiques estiment ce nombre à 286 cas.»
...
«La Mycobacterium ulcers en cause
L’ulcère de Buruli est du à une bactérie appelée Mycobacterium ulcerans. Elle fait partie de la même famille de bactéries que la lèpre et la tuberculose.
Elle produit une toxine qui détruit les tissus de la peau. Cela provoque de graves ulcères, qui peuvent parfois atteindre les os. Souvent, ce sont les bras ou les jambes qui sont touchés. Si la victime n’est pas traitée suffisamment tôt, cela peut créer de graves handicaps ou nécessiter de la chirurgie réparatrice. Dans tous les cas, le traitement repose sur une association d'antibiotiques. Il faut aux patients plusieurs mois, voire une année pour se remettre totalement.»
...
«Une bactérie très mystérieuse
Si on ne peut pas prévenir la maladie, pour l’heure, les chercheurs peinent à comprendre comment la maladie se propage. Elle pourrait passer des insectes aux humains. Certains cas ont été observés sur la faune australienne, des koalas, chiens, opossums et chats, mais les scientifiques ne savent pas s’ils peuvent contaminer l’homme. La contamination d’homme à homme serait, elle, exclue.


L’Australie n’est pas le seul pays concerné par la maladie. 33 pays à travers le monde combattent la bactérie. En 2016, le nombre total de cas à travers le monde était de
2 206.


Dernière édition par Atome-Hack le Mar 7 Aoû - 21:47, édité 4 fois
avatar
Admin
Messages : 158
Date d'inscription : 01/10/2017
Age : 33
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://guerre-perpetuelle.forumactif.com

Re: ««« ALERTE »»»

le Lun 2 Juil - 14:06


flambée de rougeole dans le monde
Pandémie mondiale de la grippe prévisible
Programme mondial de lutte contre la grippe «OMS»

http://www.who.int/influenza/resources/documents/pisa-guidance/fr/

Epidémie de grippe : excès de mortalité en Corse


«Excès de mortalité en Corse
Au niveau national, toutes causes et tous âges confondus, un "excès de mortalité" a été enregistré depuis le début de l'épidémie de grippe (semaine 49 de 2017) avec 17.800 décès.

D'après la Santé publique France, "les régions les plus concernées par cet excès de mortalité sont la Corse et l'Occitanie (+14%), les Hauts-de-France et la Normandie (+12%)".

73% de ces excès serait attribuables à la grippe, "soit environ 13.000 décès tous âges confondus".»



Atteint d'une tuberculose résistante, un homme risque d'être expulsé

http://www.liberation.fr/france/2018/06/04/atteint-d-une-tuberculose-resistante-un-homme-risque-d-etre-expulse_1656438


Dernière édition par Atome-Hack le Mar 7 Aoû - 21:55, édité 3 fois
avatar
Admin
Messages : 158
Date d'inscription : 01/10/2017
Age : 33
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://guerre-perpetuelle.forumactif.com

Re: ««« ALERTE »»»

le Sam 7 Juil - 22:30

Les dangers à éviter

1- Ebola : le sperme peut protéger le virus pendant 2,5 ans

«Même après guérison, le virus Ebola peut se cacher pendant 2,5 ans dans le sperme humain grâce à des fragments de protéines qu'il contient naturellement. Ce mécanisme représente un risque d'entraîner la résurgence de l'épidémie, d'après une nouvelle étude. »

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/ebola-le-sperme-peut-proteger-le-virus-pendant-2-5-ans_125545


2 - Le virus de l'herpès nouveau suspect dans la maladie d’Alzheimer


«Une étude parue dans la revue Neuron révèle une haute teneur en virus de l'herpès dans les cerveaux de malades d'Alzheimer. Elle relance ainsi "l'hypothèse pathogène" de la maladie.»
...
«Aurait-on mis la main sur un nouveau suspect dans la maladie d'Alzheimer ? Deux souches du virus humain de l'Herpes (Herpesviridae) (HHV) de type 6A et 7 – à distinguer de l'herpès bucal ou génital de type 1 ou 2 – ont été trouvées postmortem dans des cerveaux de patients atteints de la pathologie d'Alzheimer, à un niveau significativement plus élevé que dans des cerveaux de sujets non malades. Telle est la découverte des scientifiques du Centre de recherche sur les maladies neurodégénératives de l'Université d'État de l'Arizona (NDRC) et de leurs collègues de l'Icahn School of Medicine de Mount Sinaï à New-York (Etats-Unis), publiée dans la revue Neuron.»

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/le-virus-de-l-herpes-nouveau-suspect-dans-la-maladie-d-alzheimer_125142

»»» il est capital de ne pas avoir de rapport ... (ou un quelconque contact biologique) avec des inconnus (es).
Les maladies sont légions de nos jours.


Dernière édition par Atome-Hack le Mar 7 Aoû - 21:57, édité 1 fois
avatar
Admin
Messages : 158
Date d'inscription : 01/10/2017
Age : 33
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://guerre-perpetuelle.forumactif.com

Re: ««« ALERTE »»»

le Dim 29 Juil - 20:21
/Nouveau Vaccin SIDA / maladie infectieuse en augmentation

Sida : Bill Clinton "supplie" le monde de ne pas baisser les bras
27 juillet 2018

...
«En 2017, l'infection a fait 940.000 morts et parmi les 36,9 millions de personnes qui vivaient avec le virus, selon les estimations, 15,2 millions n'avaient pas accès à un traitement adéquat.

1,8 millions de personnes nouvellement infectées en 2017. "Environ 35 personnes vont mourir pendant que je suis ici en train de parler", a affirmé Clinton, soulignant que selon l'ONU, 1,8 million de personnes ont été nouvellement infectées en 2017 par le VIH.

Après plus de trois décennies de recherche, le virus qui attaque le système immunitaire et qui cause le sida reste incurable et sans vaccin. Il a contaminé quelque 80 millions de personnes depuis le début de l'épidémie au début des années 1980.

Clinton confiant sur un futur vaccin. Une baisse d'intensité dans la lutte contre la maladie aurait des conséquences "dévastatrices" et soutiendrait "les chances d'un retour à des proportions épidémiques avec des conséquences négatives vertigineuses", a insisté l'ancien président américain. Le retour d'une épidémie pourrait "faire dérailler les conditions sanitaires et ruiner les objectifs économiques et sociaux d'un bon nombre de pays, laissant derrière elle un paysage dévasté", a-t-il poursuivi.

Il est "presque certain" qu'un vaccin contre le VIH et un remède contre le sida soient à portée de main, "mais nous n'en sommes pas encore là, nous devons tenir bon", a conclu Bill Clinton.»

Lien SCIENCE - AVENIR

»»» plus d'infos :


"La pilule anti-sida marche, faisons-la mieux connaître"

«Le spécialiste français de la PrEP explique les enjeux de ce nouveau mode de prévention.»

https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/la-pilule-anti-sida-marche-faisons-la-mieux-connaitre_2028133.html

»»» Les nouveaux modes de préventions, vaccins... vont banaliser et tromper la jeunesse sur les risques qu'ils prennent.
  Penser que cette maladie se soigne bien et qu'ils ont peu de risques de l'attraper, entraîne des comportements d'insouciance...
  Du faite de la pauvreté et du mode de vie à risque de la jeunesse, la propagation est toujours en augmentation.
Les chiffres parlent d'eux-mêmes!


Pour finir, un vaccin pour les populations à risque, dans les pays pauvres, est une fuite en avant sur les vrais causes :

»»» Imaginez que, ce vaccin inoculé à l'ensemble de la population, entraîne une dépendance à celui-ci et donc, le seul droit à la vie est octroyé par l'achat de ce vaccin.
(Ce qui pourrait arriver pour d'autres maladies, dont la virulence, la morbidité et la mortalité est très élevée)
Contenu sponsorisé

Re: ««« ALERTE »»»

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum